Willow, notre chaton, est née aveugle

 11

Ce blog est dédié à ma petite Willow qui a eu une courte vie, mais qui a été mon guide et mon ange sur terre.

 04.10.2016

Partie I

Le samedi 7 mai 2016 naissait notre petite Willow. Une toute petite chatte d’à peine 57 grammes, ses soeurs étant bien plus grosses. Depuis le départ, elle a démontré une farouche envie de vivre en se débrouillant pour aller prendre sa part de lait en se faisant une toute petite place et se faufiler entre ses soeurs. Parfois nous l’aidions un peu. DIMG_1160éjà si petite, elle avait un comportement un peu spécial dans sa façon de se déplacer, oscillant souvent d’un côté et penchant sa tête très en arrière, mais elle progressait jour après jour. Au moment où les yeux s’ouvraient chez ses soeurs, la différence a commencé à se marquer. Sur le moment, nous pensions qu’elle était un peu en retard vu son petit gabarit mais au fil des jours qui passaient, elle n’ouvrait toujours pas les yeux et il semblait que l’oeil gauche était creux.  Après 1 mois, son oeil droit commençait à s’ouvrir mais semblait opaque. Elle continuait tout tranquillement à progresser dans sa croissance, mais avec toujours cette tendance à osciller parfois et avec sa tête en arrière. Nous nous doutions bien qu’il y avait un souci, ce qui a été confirmé par la suite avec un diaIMG_1243 (1)gnostic posé final : glaucome congénital de naissance et l’autre oeil ne s’est pas développé, donc totalement aveugle. Et pourtant, on aurait dit qu’elle voyait un minimum dans sa façon de se déplacer ! Pour son traitement, rien à faire pour l’instant. Attendre de voir comment cela évolue avec sa croissance, et si elle devait commencer à avoir des douleurs (ce problème causant souvent de fortes migraines), il serait envisageable de lui retirer son oeil. Si ce n’est juste le côté esthétique, il est vrai que cela peut paraître impressionnant (cet aspect ne nous dérangeant nullement),c’est un chaton comme les autres avec une énergie et une pêche d’enfer, câline comme tout et très proche de nous. Un vrai bonheur de la voir ainsi et un baume pour le coeur tellement elle est douce. On ne peut qu’avoir envie de la chouchouter et de lui organiser une vie d’amour et de confort.

Partie II

Comme si son handicap ne suffisait pas, et son problème oculaire ayant été pour le moment maîtrisé, notre petit ange a visiblement également été infectée par une bactérie touchant son système urinaire. Pour être bien sûrs qu’elle n’était pas atteinte d’une autre malformation, vu ses symptômes, il nous a été conseillé de lui faire faire une échographie, et oh merci, pas de malformation mais il reste encore à vérifier que ses reins ne soient pas atteints, ce qui se fera au prochain contrôle vétérinaire. Après un traitement d’antibiotiques de 10 jours et en attendant, nous avons pris l’option de la soigner par l’homéopathie et les soins énergétiques que je lui procure régulièrement (elle adore ça), accompagnés de l’Amour que nous lui donnons. Depuis, son oeil ne coule plus, l’autre paupière s’est ouverte et visiblement son inflammation rénale s’est calmée. Mais tant que nous ne serons pas totalement rassurés sur l’état de ses reins, nous restons inquiets.

11.08.2016

Mauvaise nouvelle…. L’examen sanguin de Willow a démontré qu’elle souffrait d’une insuffisance rénale, stade 3 sur 4, ce qui veut dire que ses reins sont bien atteints. Nous sommes assommés par cette nouvelle d’autant plus qu’elle ne démontre aucun symptôme apparent et est toujours animée d’un solide appétit et d’une énergie débordante.
Traitement préconisé : 3 semaines d’antibiotique, sans garantie d’amélioration, contrôles réguliers du sang, alimentation spéciale…
Un si petit bout de chou (même pas 4 mois) qui doit subir déjà tout ça ! Et pourtant, elle aime la vie et s’y accroche.
Que faire quand on sait que les antibiotiques affaiblissent le système immunitaire et surtout dans ces conditions ? Elle est encore tellement pleine de vie que nous n’avons pas envie de la perturber avec tout ça, d’autant plus que depuis quelques semaines, je la renforce avec des médecines naturelles.
Au final, nous avons pris la décision de ne pas la médicamenter pour l’instant et continuer, tant qu’elle ne souffre pas, de soutenir ses reins avec la médecine naturelle et des soins énergétiques pour que sa vie, même si elle devait être courte, soit confortable. Je reste persuadée que c’est aussi ce qu’elle veut (selon un message que j’ai eu de sa part).
Lorsque viendra le moment de prendre d’autres décisions, nous le ferons en toute connaissance de cause et ne la laisserons pas souffrir. En attendant, nous ne pouvons que lui offrir une belle vie remplie d’amour et respecter son désir de vie.

12.09.2016      

Suite des aventures de notre Willow…  En faisant quelques recherches sur le net, et voyant que les médecines naturelles lui font beaucoup de bien et qu’elle continue à bien aller, nous avons décidé de la faire suivre par une vétérinaire homéopathe. La 1ère séance est très intéressante car pendant que Willow se promène dans une pièce, des questions sont posées sur sa naissance, famille et comportement. Cela nous ramène aussi à notre propre engagement vis-a-vis d’elle et je dois dire que c’est fort surprenant et instructif… Willow a été d’une confiance et d’une sérénité incroyable, très à l’aise dans ce lieu inconnu pour elle, calme et pas inquiète du tout. Cela a aussi beaucoup surpris la vétérinaire de voir la forme qu’elle garde malgré son stade 3 d’insuffisance rénale. Un vrai mystère. Une dose homéopathique lui est donnée sur place et une autre prescrite quelques jours plus tard. Notre Willow est toujours en super forme, mange comme un ogre et joue beaucoup.

La 2ème séance, plus courte et davantage basée sur les réactions et changement potentiels suite aux doses homéopathiques, se passe de la même manière, à savoir qu’elle se promène tranquillement dans la pièce sans être inquiétée de quoique ce soit.  Comme nous avons remarqué que sa respiration était très rapide depuis quelques jours, la vétérinaire l’ausculte mais elle ronronne tellement (trop drôle) qu’il a fallu s’y prendre à plusieurs fois.  Apparemment rien d’inquiétant mais à surveiller. Il faut dire qu’entre la 1ère et la 2ème séance, nous sommes partis quelques jours et je pense que Willow a dû se sentir désécurisée et s’est peut-être un peu affaiblie.  On sait qu’un stress peut engendrer divers symptômes et c’est sans doute ce qui s’est passé pour elle, c’est du moins ce que je ressens. Elle a pris sa dose homéopatique avec « grand plaisir » et nous sommes repartis.

Willow nous surprend vraiment jour après jour et c’est un vrai bonheur de l’accompagner sur son chemin de vie, tout en restant conscient que tout peut s’arrêter subitement. La vie est faite de surprises et personne ne peut savoir à quel moment s’arrêtera notre chemin, alors…. nous profitons chaque jour de ce bonheur et c’est sans doute ce que Willlow est venue nous apprendre, profiter du moment présent et ne pas anticiper. Merci Willow, petit ange descendu sur terre !

20161001_10594904.10.2016

Et voilà, cela fait quelques jours que Willow arrive à descendre les marches de la mezzanine (elle montait mais nous attendait pour descendre). Elle est vraiment incroyable ! Et son jeu favori, jouer avec des balles faites en papier car cela fait du bruit. Elle adore venir me chercher pour jouer avec elle en s’enroulant autour de ma cheville. Comment ne pas fondre devant ce petit bout de chou qui reste petite, malgré son appétit d’ogre.

14.11.2016

Jour de chagrin intense. En ce jour où la lune était le plus proche de la terre, notre petit ange est partie rejoindre le Paradis des chats. Elle aura vécu 6 mois et nous aura rempli d’amour, un amour qui continue à flotter autour de nous, nous remplissant de sa présence. Je sais qu’elle veille sur nous et que son court passage a été porteur de messages et de paix.

« Continue ton chemin petite Willow chérie et que puissent les âmes que tu accompagnes être guidées par ta lumière… »

J’ai bien reçu ton message et vais continuer ce que tu m’as enseigné.

« Souris à la vie, ouvre grand ton cœur, laisse entrer le bonheur et ressens sa chaleur « 

MERCI WILLOW

11